LE LAC

"Pour l’instant, tu ne sais rien.

 

Nous sommes descendues en contrebas

de la montagne.

Tu as voulu voir le lac.

Je te laisse partir devant,

J’ai peur des poissons.

Eux ils dansent déjà autour de toi

et te font un lit sur lequel tu t’es allongée.

 

Je te regarde et dans quelques heures,

il faudra tout te dire.

 

Tes yeux mi-clos dans le soleil,

les rayons sont déjà venus sécher ta peau.

 

Le silence des montagnes nous englobe.

 

Et pourtant, à la fin de la journée,

il faudra parler.

 

Le cri des gamins sur la berge voisine t’a réveillée.

 

Nous ne sommes plus seules.

Il faut déjà repartir.

En rentrant, tu vas pleurer."

Léa Treuil